Full text: L'art contemporain (1)

d’après leur musicalité propre et d’après l’inclinaison attrac- les valeurs des mots en fonction d eux-mêmes, nous donne 
tive d’un mot vis--à-vis d’un autre mot donné par le sub- une image-notion qui paraît être le but de la poésie nou- 
conscient actif (Seuphor), d’après le mouvement visuel des 
images, mouvement comme celui de certains films d’avant- 
garde. L’élément artistique chez Desnos est quelquefois 
velle. La méthode créatrice du laboratoire poétique est 
l’extraction du lyrisme dans sa forme pure, sans produits 
latéraux. L’imase-métaDhore cède évidemment à l’image- 
dans la seule déformation de syntaxe, sans qu’il ait à se notion, qui n’est pas le symbole d’une tension, d’un po- 
donner la peine d’extraire du mot le maximum de sa valeur tentiel, mais son équivalent. 
potentielle (p. ex. le penchant de quelques substantifs à ex 
primer l’action verbale). Le lyrisme condensé existant dans 
JAN BRZĘKOWSKI. 
mm 
« 
an 
WÊm 
• ■ ■ ■ 
L. Marcoussis (1928)
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.