ALLONS PLUS VITE 
Et le soir vient et les lys meurent 
Regarde ma douleur beau ciel qui me Venvoyés 
une nuit de mélancolie 
Enfant souris ô sœur écoute 
Pauvres marchez sur la grand route 
O menteuse forêt qui surgis à ma voix 
Les flammes qui brûlent les âmes 
y . ’ I , \ A I 
Sur le Boulevard, de Grenelle 
Les ouvriers et les patrons 
Arbres de mai cette dentelle 
ne fais donc pas le fanfaron 
Allons plus vite nom de Dieu 
Allons plus vite 
' ) 1 î V' . ~ * ’ ; 
Tous les poteaux télégraphiques 
Viennent là-bas le long du quai 
Sur son sein notre République 
A mis ce bouquet de muguet 
qui poussait drû le long du quai 
Allons plus vite nom de Dieu 
Allons plus vite 
L a bouche en cœur Pauline honteuse 
Les ouvriers et les patrons 
Oui-dà oui-dà belle endormeuse 
Ton frère 
Allons plus vite nom de Dieu 
Allons plus vite
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.