COQS DE BRUYÈRE 
Coqs de bruyère... et seront-ce coquetteries 
ou de casques couleur de quetsche ? 
Oh ! surtout 
qu’elle fripe un gant de Suède chaud 
soutenant quels 
feux de Bengale gâteries ! 
Au Tyrol, quand les bois se foncent, de tout 
l’être abdiquant un 
destin 
digne, au plus, de chromos savoureux, 
mon 
remords : sa rudesse, des maux, 
je déqaqe les capucines de sa lettre 
' ANDRÉ BRETON 
POEME 
Un fier crépuscule sur la ville et puis là, 
Unecloche qui râle et râle. 
Tant de choses meurent si près 
Qu on est peureux d’être encor là, 
Parmi le bleu du ciel si pâle 
Et parmi Vangélus qui maudit son secret 
Approche-toi de ma misère 
O toi qui marchas parmi les maudits 
Et crois qu’après ce soir 
D’autres soirs te courberont vers la terre, 
Plus impérieux et plus maudits, 
Des soirs pleins de tourments et puis des soirs...
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.