Full text: Les malheurs des immortels

7 
REVEIL OFFICIEL DU SERIN 
L'application des serins à l’étude n’a pas de mesures. Un 
bruit de pas n’étouffe pas leur chant, un claquement de doigts 
n’empêche pas leurs prières de retentir dans le passé. Si des 
voleurs se présentent, les terribles musiciens montrent un sourire 
aimable enfermé dans une cage pleine de fumée. S’il s’agit de 
reconnaître la voix d’un bienfaiteur, leur ventre affamé n’a pas 
plus d’oreilles pour les canons du mont Thabor que pour la 
victoire d’Aboukir. 
Ils ne se penchent pas au dehors. La nuit, le tonnerre est 
allumé et placé auprès de leur cage. Dans la campagne, le blé, 
docile à la loi de la pesanteur, compte ses graines, les arbres 
prennent l’habitude de leurs feuilles, le vent à la gorge trouée 
tourne et tombe. 
Certes, les serins sont maîtres chez eux.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.