Full text: Antoine Pevsner, Georges Vantongerloo, Max Bill

Propos d’Antoine Pevsner 
A P’£poque du fetichisme, les tribus €bauchent leurs idoles grossieres et bur- 
lesques pour exprimer leur effroi et exalter leurs sacrifices devant les puis- 
sances obscures. 
L’art Egyptien, purement mystique, Edifie ses temples massifs et demesures, 
gräce & Vesclavage. 
La Gröece spiritualiste cr&e son art comme sa science, sa civilisation comme sa 
philosophie. Bien que fondee sur l’esclavage, la civilisation grecque parvient 
A exprimer le triomphe de la vie. De 1A Vaisance et l’harmonie de Vart, les 
lois de la beaut€ qui devaient exercer une action profonde sur les g&nerations 
antiques, sur leur morale et leur conception de l’individu, avant d’influencer 
Ja renaissance, et les &poques suivantes, jusqu'’au XIXe siecle. Cependant A 
l’£poque m&me de son apogee, l’art grec maintient les rythmes statiques du 
cube Egyptien, et sa conception de l’espace. 
Le style gothique atteint ds son appariıtion une sorte de perfection. De 
profondes perturbations morales et sociales en d&terminent la naissance 
et en limitent la durge, ainsi que des conditions techniques, l’architecture 
Etant soumise & une Epreuve sans cesse plus dangereuse ol la pesanteur, 
la sculpture, avec l’epanouissement et la vie m&me de ses figures Etirdes, 
jouent leur röle. 
Ses exces memes en montrent la grandeur. La cath&drale, maison du peuple, 
symbolise la recherche de ]l’ideal, de l’absolu. 
En Italie Giotto, puis Masaccio, sont les premiers 4 soumettre leurs passions 
et leur enthousiasme A l’analyse de la vie. Le genie de la Renaissance se prive 
de tout Element Etranger A ses Etudes, il se libere de la th&ologie, se d&gage 
de la routine des ouvriers et des artisans de l’Epoque des cathedrales, et par- 
vient A E€laborer une veritable technique qui renouvelle les recherches de 
V’ecole antique delaissges pendant des si&cles. 
Dis lors apparaissent dans l’art, non plus seulement les images de l’esprit, mais 
les images m&mes, sanguines et organiques de la vie physique. Les recherches 
vont A la rencontre de la science encore sous la dependance de la m6&ta- 
physique, elles tiennent compte de la perspective, des math&matiques, de
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.