Full text: Albert Marquet - 1875 - 1947

ALBERT MARQUET 
1875— 1947 
Albert Marquet, ne da Bordeaux en 1875, illustrait & douze ans les marges 
de son manyuel d’histoire. En 1890, il Etait admis a V’Ecole nationale des 
Arts Decoratifs de Paris on Pavait devance Henri Matisse, «le docteur» 
desormais compagnon des journees noires et joyeux complice des annees de 
turbulence, «le pere Matisse» apprenti sorcier. 
Trois ans apres, a4 ’Ecole des Beaux-Arts, Marquet etait V’eleve de Flameng, 
Cormon, Aime Morot, Beaudoin puis de Gustave Morean. 
Aime Morot confrontait sa main avec‘le melange color& de la palette et 
disait: «Voici quel doit'&tre le ton chair.» Gustave Moreau, infiniment plus 
cultive, dispensait a ses Eleves des aphorismes un peu hermetiques, toujours 
intelligents, et se faisait pardonner sa mauvaise peinture par un liberalisme 
dont on a peut-Etre exagere la portte a force d’en celebrer le caractere 
exceptionnel, S’il admettait generalement les recherches de ses apprentis, il 
leur conseillait de‘commettre de preference hors de PEcole, leurs delits 
picturaux. Et s’il exprimait son respect pour le genie de Manet, de Van 
Gogh, de Cezanne, il en arrivait 4 conclure, effraye par ses propres paroles, 
qw'un bon tableau, malgre‘tout, devait toujours ressembler a la peinture des 
musees. 
Marquet, «ennemi intime», comme Vl’appelait Moreau, sS’entetait, ne€ taquin, 
voire chahuteur, a discuter avec quelque irr&verence jusquwau jour ou il 
s’apercut que ce pedagogue symbolard metait pasısi mal que ca... Ce fut 
lorsque, appele a son domicile prive, il le surprit a lire, non pas Dante ou 
Ruysbroeck V’Admirable, mais un‘ vaudeville d’Eugene Labiche. 
Non, apres tout, Gustave Moreau m’etait pas si mal que ca... Mais le 
cartesien Marquet entendait contröler les preceptes de son professeur d’apres
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.