Full text: Jeunes peintres Français et leurs maîtres

LA COMPOSITION 
JEAN AUJAME 
JEAN AUJANE est né à Aubusson, le 12 mai 1905. Après des études de droit et un court 
passage à l’Ecole des Beaux-Arts de Rouen, il s’est consacré à la peinture. Aujame est un 
de ceux qui ont exprimé avec le plus de désespoir l’inquiétude des jeunes hommes de sa 
génération. Il a montré dans certaines de ses toiles les hommes luttant contre les éléments, 
contre la boue, contre le vent. Avant la guerre, son œuvre tendait à une plus grande sérénité 
et se plaisait à nouer de belles cadences, notamment dans ses évocations des îles Canaries. 
Aujame a reçu en 1935 le prix Paul Guillaume. Il est actuellement prisonnier de guerre en 
Allemagne. 
ROGER CHAPELAIN-MIDY 
RocERr CHAPELAIN-MipY est né à Paris, le 24 août 1904. Reçu au concours de l’Ecole 
des Beaux-Arts en 1928, il ne peut tenir longtemps dans l’atclier Cormon. Il travaille avec 
Ch. Guérin et avec André Favory. Il entreprend, ensuite, une série de voyages, visite les 
musées d’Espagne, de Hollande, de Belgique, d’Allemagne. d'Angleterre avec une curiosité 
passionnée. Car l’ambition de Chapelain-Midy est de réconcilier la peinture vivante avec 
l’art des musées et de rétablir l’homme dans sa dignité. Il est obsédé par la pensée des 
maîtres. Il a une virtuosité qui n’est pas sans dangers, mais il fait preuve dans ses composi- 
tions d’une ambition qui force l’estime. Il a obtenu, en 1930, le prix des Muses; en 1938 un 
prix Carnegie. Il a réalisé une vaste décoration: Le Vin pour l’Institut agronomique. 
5)
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.