Full text: Juan Gris - du 2 au 26 avril : Fernand Léger, du 30 avril au 25 mai

di 
or > — T . 
: à; ~~ 
; ha © © LX 
- = 
48:08 
x ‘ ° ’ x A+ 
A) or 
Lx e © as J % 
- rs — - 
_ A a 
= » RB i . 3 
Pp br + rm _ 
= TEE Rr 
m CT adi RS - 
Vu QUINVEECIRR ss = 
di vp le tigre ml NEAT a bm ’ 
jaf Beer weir A 4: 
+ zn Shy Am % a 4 
a, STI RE SL a > + 1 
pT BY mga “U 
; rs PS x 
. . 
; wt or 
en > — - ; 
7 mm A 
© = : a" 6 
- - J SE NE 
Bes Kis — 772 p * ; A 4 > er 
6 x atm = g a 
a recu Es. we A GE} We A 
; I il AF TIE Fn à > M AY 
5 dun 2 Cie x m Lo A Lez à N . | * Fe 3 eu x = # 
Ba YR ARS Be. ue = MER: . 
a N i B \ . >: = a er . > 
En = PA _ J x B.A i R x A 
# A i 8 mt $a 2 - hp i 
_ 4 as + ce 
ae se re a. 
ATE 5 Sra pp Freel 
» ihe . 
a - = =! a C8 — 
1918. NATURE MORTE. 
: parties constitutives. La technique sert & associer les formes colorées qui 
2 composent le tableau. Il faut que les éléments de la réalité qu’elles expriment 
appartiennent à la même catégorie ou au même système esthétique. 
L’analyse esthétique servirait à dissocier le monde extérieur pour en tirer 
des éléments de la même catégorie. 
La technique associerait tous ces éléments formels pour arriver à une unité. 
Elle serait synthétique. 
Toutes les époques ont ressenti ce besoin d'unité dans les tableaux. Une analyse 
d’une certaine esthétique d'éclairage, un moyen d’une certaine technique, la 
perspective ; un autre moyen technique, la facture n’ont d'autre but, que 
celui d’arriver à la synthèse. 
Or, permettez-moi de finir en disant que la seule possibilité de la peinture est 
l’expression de certains rapports du peintre avec le monde extérieur et que le 
tableau est l'association intime de ces rapports entre eux et entre-eux- est -la 
surface limitée qui les contient. 
YY ia
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.