Full text: Juan Gris - du 2 au 26 avril : Fernand Léger, du 30 avril au 25 mai

En 
bu i 0 yg SOR N ‚+ 
EA) / EF 4 “ex à ess 
Lex * 
i A . | A “or Ï A“ ‘a = 
FA i = a’ wet a ‘ . & f, 
Bd ONE aM ; 
dt sa a 3 x + - 
So, oi) N Wa “acute ; | A Le - . 
om I # ( se - 4 a : | | ~ 23 = i - 
Ry 3 Bi ; i ; Me 5 4 = a” 
mn . —® bs id > = *. 
: ES Te a" ’ 1e dy, 2 
TY. 15.0 aan a 
EF 2m hp § == i | i De _ N} | 7 { Nest, cde 3 
N u PB} . we | e 
À EN wall £ M TE na TR 1 Buy 
san 7/14 ; 8 EE LE RAT My J 
AU pe US FRET CET 
+, Fo 5 fo 
. = _ Fay 
‚= [ 
. 
’ ol a 
VUES INTERIEURES DE L'ATELIER DE LÉGER. 
Ob} d 1 les objets se trouvaient situés était créé par le 
Jets ans CSPACC déplacement de ces objets en avant. C’est le ren- 
versement du principe de la monumentalité, qui 
Par cette loi de l'instinct qui impose le change- tient compte du mur et la création d’une perspective 
ment d'attitude, Léger a senti la nécessité, toutes renversée. 
les fois qu'il touchait «le plafond » d'une recherche, Au début de cette période, les éléments archi- 
de réagir contre lui-même. La joie affirmative qui tecturaux persistent. Ils composent avec les objets 
est le privilège de la réussite, recule aussitôt chez introduits dans le tableau. La tendance générale 
Léger devant l'inquiétude de ses instincts qui, de celui-ci est encore statique. Petit à petit, les 
aussitot comblés, s exaspérent a la recherche de éléments architecturaux disparaissent. Ils sont rem- 
nouvelles satisfactions. placés par des objets qui « jouent » entre eux. En 
En réaction donc contre ses recherches statiques, même temps, ces objets perdent leur caractère 
Léger en était venu à se préparer fatalement une statique pour se mettre en mouvement. Ainsi 
position de moins en moins concentrée, qui l’a Léger, riche d'expérience et d'acquisitions nom- 
conduit aux objets dispersés. C'était le retour du breuses, revient à une peinture à tendance dyna- 
monumental à l’ornemental. L'espace dans lequel mique. Vus en noir et blanc, ces objets semblent
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.