A travers tous ces vastes ouvrages, Rodin a produit une 
infinité de sujets indépendants, tels que : le célèbre Baiser en 
marbte, au musée du Luxembourg, U Eve, /'Ariane, /'Orphée, la 
Mort d’Alceste, l’Enfant prodigue, la Martyre, Bellone,/a Pensée, 
Maternité, la vieille Heaulmière, Frère et Sœur, la Mort d’Adonis, 
/'Illusion fille d’Icare, la Jeunesse Triomphante, le Printemps, 
le Christ et la Madeleine, le Poète et la Muse, Pygmalion et 
Galatée, Nymphe et Satyre, /'Amour et Psyché, les Songes de 
la Vie, la Centauresse, /'Enthousiasme, Désespoir, Persée et la 
Gorgone, et un grand nombre de faunesses et de nymphes, 
reprises la plupart de la Porte de l’Enfer, témoignages pleins de 
grâce voluptueuse et parfois poignante de son culte du corps de 
la femme, résumé dans le groupe de /'Éternelle Idole. 
En même temps, Rodin accomplissait une innombrable suite 
de portraits qui, à eux seuls, suffiraient à faire la gloire d’un 
grand artiste: ce sont les bustes de sa femme, M me Rodin, qu’il 
a traité à deux reprises différentes, de son patron Carrier.- 
Belleuse, de ses confrères Dalou, Alphonse Legros, Puvis de 
Chavannes, Jean-Paul Laurens, Falguière, Eugène Guillaume, 
des deux amis qui le soutinrent de leur plume aux jours diffi 
ciles, Gustave Geffroy et Octave Mirbeau, de Victor Hugo, 
Henri Rochefort, Henri Becque, du poète anglais Henley, de 
Bernard Shaw, de George Wyndham, de lord Howard de 
Walden, de Mrs Hunter, de Lady Sackville, de Lady Warwick, 
car Rodin a travaillé beaucoup pour Londres, où il était très 
apprécié, où il s’était rendu une première fois en 1881 à l’appel 
de son ami Legros, et où il offrit, en 1914, au Victoria and Albert 
Muséum un ensemble de dix-huit de ses chefs-d’œuvre en 
hommage à la Grande-Bretagne venue au secours de la Belgique 
outragée. Rodin a aussi beaucoup travaillé pour l’Amérique, il 
a exécuté pour ce pays les bustes de M. Harriman, de Mrs 
Simpson, de M. de Kay et de M. Ryan, qui a créé toute une 
salle Rodin à Metropolitan Muséum de New-York. Les derniers 
bustes de Rodin sont ceux du duc de Rohan, de Georges 
Clemenceau, du pape Benoît XV, exécuté à Rome en 1915, et
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.