20 
Pierre. Frappé par le récit du vieux chroniqueur 
Rodin conçut l’exaltation des six tristes otages : Jean 
d’Aire, Jacques et Pierre de Wissant, Jean de Fiennes 
et André d’Ardres qui accompagnaient Eustache. 
Ce travail lui donna beaucoup de soucis et l’occupa 
dix années. 11 ne fut inauguré qu’en 1895; Rodin 
éprouva de nouveau sur ce groupe les tristesses de 
l’incompréhension de ses contemporains, comme il 
les subit pour l'Age d’airain, et ultérieurement pour 
le Balzac. 
Rodin avait, primitivement, conçu ce groupe, mêlé, 
sur le sol, devant l’hôtel de ville de Calais, à la foule 
même et se rendant en procession au camp anglais. 
Il renonça à cette idée qui ne pouvait être comprfse 
alors et adopta le groupement actuel. 
Ce monument est érigé sur une place de Calais. Il 
est également élevé, à Londres, par les soins d’un 
Comité anglais, près du Palais de Westminster et 
dressé à une assez grande hauteur. 
Tous les personnages ont été réduits en figurines 
par Rodin. 
8. Le Baiser. 
Petit groupe ; bronze. - Appartient à M m * J... 
Ce groupe, primitivement intitulé la Foi, avait été 
conçu originairement pour figurer dans la Porte de 
l’Enfer, où il représentait l’épisode de Paolo Mala- 
testa et Francesca da Rimini, que Rodin a repris 
plusieurs fois. 
9. Le Baiser. 
Groupe plâtre, plus grand que nature. 
Grandissement, avec modifications, du sujet pré 
cédent. Moulage sur l’original en marbre, du Musée 
du Luxembourg, qui a figuré au Salon de 1898.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.