Full text: Conference sur Courbet

grand nombre de Vevey, et des environs, beaucoup de Suisses et 
notamment la municipalité tout entière de la Tour-de-Peilz. Le lourd 
cercueil couvert de fleurs est porté à bras. Un moment d’arrêt devant 
le buste de la Z7herté, puis, dans le silence, le long cortège sans enblè- 
mes puétils, reprend sa marche mélancolique vers le petit cimetière, 
où l’on apporte encore des couronnes de laurier et d’immortelles. 
C’est l’adieu, que Rochefort ne peut prononcer, tant son émotion est 
vive. Les exilés sont frappés de l’impassibilité de la nature alentour, 
dissonance douloureuse. Avant de repartir ils explorent du regard 
la rive française interdite, où Courbet s’absorbait désespérément. 
+ 
Bien des années après, un Français vint au cimetière de la T'our-de- 
Peilz, pour s’incliner sur la modeste tombe. Elle portait l’inscription 
suivante: 
Ornans, 10 août 1819 
G. COURBET 
peintre 
Tout-de-Peilz, 31 décembre 1877 
Au-dessous, sur une plaque de marbre, on lisait : 
A. 
GUSTAVE COURBET 
L'Union Chorale’ d’Ornans 
3 août 1885 
Enfin, au chevet, était déposée une couronne avec cette dédicace: 
La Fanfare d’Ornans à Courbet 
Les fanfarons avaient fait amende honorable, et bien d’autres depuis... 
La dépouille du grand peintre est restée quarante-deux ans en terre 
suisse. Hlle fut transportée seulement en 1919, date du centenaire, 
au pays natal. Depuis lors un revirement s’est accompli, accru par 
l’achat de /” Atelier, pour le Musée du Louvre, où il fait pendant à 
l’Enterrement. 
Mesdames, Messieurs, 
Nous avons tenté de procéder selon la manière du maître d’Ornans, 
en empâtant les premiers plans, les horizons, les ombres, les lumières. 
Nous nous sommes attachés au relief des choses, en éclairant les points 
saillants. À vous de dire si le tableau est fait. En tout cas, l’Exposition 
de Zurich nous confirme que le génie vivant de Gustave Courbet a 
forgé une œuvre d’amour, c’est-à-dire ce qu’il y a de meilleur sur la 
terre. Charles Léger. 
HOT 
JUL 
16
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.