Full text: Anthologie Dada (4/5)

SERVITUDES 
Il a fait nuit hier 
mais les affiches chantent 
les arbres s’étirent 
la statue de cire du coiffeur me sourit 
Défense de cracher 
Défense de fumer 
des rayons de soleil dans les mains tu m’as dit 
Il y a quatorze 
J’invente des rues inconnues 
de nouveaux continents fleurissent 
les journaux paraîtront demain 
Prenez garde à la peinture 
j’irai me promener nu et la canne à la main 
P H 
Statue 
Volupté Déjeuner de soleil 
Je me meurs Salive Sommeil 
Sonnez Matines 
Masque à chloroforme Amour 
je roule de tout mon long 
Abîme Au fond 
La descente de lit n’est pas morte 
Elle bouge en chantant très bas 
Panthère Panthère 
Mon corps n’en finit plus sous les rides 
des draps 
Un homme à la mer Encre 
A la dérive 
Louis ARAGON 
van REES — Broderie en soie
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.