Full text: 2e année 1920, juillet/août = No. 15 (2(1920), juillet/août = No. 15)

- 23 - 
* 
* * 
Revue des revues 
L’exemple nous est donné par La Revue Ouverte dans son numéro 
de Juin. A côté de vers des novateurs expérimentateurs les plus 
appréciés, chacun peut y trouver des glaces, des gâteaux, des bijoux, 
une bicyclette et de nombreux objets d’art. Nous nous associons pleine 
ment à cet effort vers le bien-être, la richesse, la nouveauté. 
Cette direction n’est malheureusement pas suivie par le Mercure de 
France, la Grande Revue et Y Encrier qui s’obstinent, qui s’obstinent. 
Dans les Ecrits Nouveaux, André Suarès prend à témoin Racine, 
Boileau, La Füntaine, Molière, Dickens Shakespeare, Goethe, 
Antoine, Victor Hugo, Dumas fils, la Patti, Coquelin, Jouvet, Caruso, 
Debussy, de Curel, Stendhal, Bach, Gluck, Monteverde, Sophocle pour 
prouver que « J. Copeau n’est pas un plaisant ordinaire». 
Naïf comme un peintre, Vlaminck dans le n° 4 d'Action fait son 
petit bolchevick et raconte que 
Quand Jean Pierre Marie 
Fils de Marie Jean Jules Pierre 
Vint au monde 
C'était une mauvaise affaire 
Pareils, les poèmes de Roch.Grey, de Marcel Sauvage et des subur 
bains. ' 
Différents, les poèmes de Max Jacob : 
MA VIE EN TROIS LIGNES 
J'ai rêvé que j'étais dans l'eau bouillante d'une marmite fermée par 
un cadenas. J'entendais vaguement qu'on se battait en riant. D'abord 
quelqu'un ouvrit la marmite : « Par lequel veux-tu être mangé ? » 
On ouvrit une autre fois la marmite • « Tu veux que ce soit l'autre qui 
te mange, alors tu n'es donc pas mon ami ? » L'eau continuait à bouillir 
et comme disent les cuisinières, j'étais réduit, réduit, réduit, recuit et je 
finis par n'être presque plus. On ne trouva plus rien à manger de moi. 
Ce qui restait disait : « Adieu » /
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.