Full text: Vingt-cinq-et-un poèmes

moi touche-moi touche-moi seulement 
tu fumes la pipe amère dans la nuit mes dents sont plus 
blanches étoile dans le coffre-fort remue vivement 
digère sur la pierre feu jaune mon frère 
gymnastique dans l’autre chambre 
tuyaux tuyaux arrangez-vous 
verticale coupée 
intérompre 
mécanisme drrrrr rrrrrrrr barres écartées 
ébranlement des rayons perce-nous trouve le chemin de 
la cité 
nos racines nos bouts de cigarettes allumées fixées en 
tout petits champignons dans le cerveau humide 
bateau rouge accroché audessus de l’eau 
tu ne peux pas dormir à côté de moi 
je suis tramway quelque-part va-et-vient dans l’amour 
le bruit dans la gorge des grands chats en métal vide 
mes veines sont couvertes de bracelets 
mordues 
dans mon corps des masses obscures coussins qui gonflent 
sur l’eau d’amertume verdi est le cœur 
l’explosion 
sans savoir comment ni pourquoi 
serrées courtes 
montrent le chemin 
d’un coup 
pourrir en or de pierre grande 
dense
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.