EN SUISSE 
U 
La cloche en bas pour mourir longtemps 
C’est signé comme un loir confiture espagnole 
Dans ces montagnes de paille bleue 
Cette clarté change vite du blanc à l’ombre 
Sommets tachés de vert 
Les sapinières de beurre rient pour boire du café 
Un paysan brouillard fétide serre les lèvres 
Pendant que mes pieds pataugent en somnambule 
La boue sévère était louche au soleil 
L’odeur acheva de griller les paysages parisiens 
La nature s’agenouille devant moi. 
ODORAT 
La victoire en sauvegardant la liberté dans ma poche 
à cet égard j’estime par des vociférations mon chien 
si le service militaire des déserteurs est accordé 
Le scrutin de la pensée n’a cessé de croiser 
au-dessus avec un chat organique d’esprit fraternel 
animal terrible sous les grands molletons 
Pourtant je m’excite dans l’eau épave 
que des ennuis monotones pieds nus 
les yeux dans les vieux regards amusent
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.