Full text: Littérature (4 (1922), 6)

» 
Q. — Y a-t-il de l’eau ? 
R. — Non, il n’y a pas d’eau. 
Q. — Avez-vous rencontré des gens ? 
R. — J’ai rencontré des plantes. 
Q. — Vous leur avez parlé ? 
R. — Oui. 
Q. Quelle langue ? 
R. — Sais pas. 
Q. — Vous rappelez-vous la France? 
R. — Non. 
Spont. Des choses dans l'air... Ça change de forme... C’est presque... Ça ressem 
ble à un gros chrysanthème. 
Q. — Ça sent bon ? 
R. — Ça n'a pas d’odeur. 
Q. — Est-ce qu’on entend des bruits ? 
R. — Oui... toujours... comme des sifflets. 
Q. — Qu’est-ce qu’on mange ? 
R. — On ne mange pas. 
Q. — Est-ce qu'on dort ? 
R. — Je ne sais pas. 
Q. — Voulez-vous marcher un peu ? 
R. — Pas besoin. 
Q. — Quel âge avez-vous ? 
R. — Sais pas. 
Spont. Je n’ai jamais vu la nuit. 
Q. — Est-ce qu'il y a des bureaux de poste ? 
R. — Qu'est-ce que c'est ? 
— Pour faire partir des lettres. 
— Qu'est-ce que c'est, des lettres ? 
— Pour envoyer des nouvelles à ses amis. 
— Je n'ai pas d’amis. 
Q. — Comment vous appelez-vous ? 
R. — Je ne sais pas. 
Q. — Est-ce que vous savez lire ? 
R. — Qu'est-ce que c'est ? 
Spont. Un grand animal ! 
Q. — Où est-il ? 
R. — Devant moi, qui trotte tout près, dans l’air. . c'est pas de l'air. 
Q. — Qu’est-ce que c’est ? 
R. — Je ne sais pas. 
Q. — Comment est-il cet animal ? 
R. — Il est plat. 
Spont, Il n'y a pas d'eau. 
- 14 —
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.