Full text: 5(1923), Mars-Avril = Nr. 31 (31)

LE MASSACRE DES INNOCENTS 
21 
LE 
MASSACRE DES INNOCENTS 
Epttre aux dadaïstes repentis 
L’époque est malade, l’époque a mal au cœur. Estomac et sentiments : 
voilà le mal de cœur. Et les soigneurs, grands vétérinaires et pharma 
ciens sales, peuvent agiter leurs seringues ou leurs éprouvettes, analyser, 
canaliser et parler fort de la santé morale, eux-mêmes souffrent du 
même mal. Et montés sur de grandes échasses pour que chacun les 
puisse admirer, ils ne s’aperçoivent point des vomissements mêlés à leur 
discours ni des abcès de leur front. La tare n’est pas ce qu’ils dénon 
cent, mais ils en sont un des visages menteurs et hypocrites, tourmentés 
de leur salut devant l’humanité, lécheurs de conscience, onanistes du 
bien, mahomets à varices, et dieux unijambistes. Ils couraient en jetant 
des excréments dans les lieux saints ou crachaient dans la crème fouettée 
des goûters bourgeois. Ils posaient à l’antéchrist en automobile, ou au 
diable moderne. Et les pierres de la lapidation leur étaient, semblait-il, 
douces comme du pain d’épice. Les sortilèges du fakir font changer à 
l’instant la graine en arbre. Il est bien plus facile de changer la pierre
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.