Full text: Les champs magnétiques

58 
LES CHAMPS 
— Je ne regarde pas si loin que vous. S’amuser et 
rire, n’est-ce pas l’idéal des gens de notre siècle ? Il 
faut aux femmes des souliers de peluche et des kimo 
nos de satin pâle. On parle beaucoup de cette char 
mante manière d’agiter les fioles sentimentales avant 
de s’en servir, 
— Les souvenirs les meilleurs sont les plus courts 
et, si vous m’en croyez, regardez les rages bouscu 
lées de ces peintres en bâtiment. La mariée court 
on ne sait où et nous n’avons plus d’allumettes. 
— Comme vous dites, la fleur d’oranger ne sau 
rait nous en tenir lieu. Savez-vous le sort qui vous 
attend? Du côté de la principauté de Monaco, j’ai 
rencontré des ingénues bien tristes. Peut-être en 
êtes-vous amoureux ? 
— C’est un point à éclaircir, mais cette belle 
lumière nous ennuie. Tout est à refaire. Je passe 
dans cette avenue ; un cheval emballé entre dans un 
jardin public : c’est une soirée perdue. »
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.