Full text: La loi d'accomodation chez les borgnes "sursum corda"

— 15 — 
pour distribuer les programmes, et il invite le Cul-de-jatte à 
précéder la délégation de l’U. L. V. S., à titre de victime du 
footing par usure !... 
Il monte ensuite au premier étage de l’immeuble chez un 
couturier où il assiste au défilé des mannequins : robes 
extravagantes et costumes de bains “gonflés” pour 
Deauville, série des “ costumes nus ” (nus peints sur 
des maillots). 
L’Américain se fera montrer la robe qu’il a commandée 
pour la Manucure, c’est une robe somptueuse et décolletée 
dans laquelle on reconnaît les éléments d’un COStume de 
dompteur. 
Dans les mannequins qui présentent les modèles, il lui 
semble parfois reconnaître celle qui le préoccupe de façon 
absolue. Il sort et monte chez lui, étage au-dessus. 
Appartement de grand luxe et de grande fantaisie, les 
fauteuils sont suspendus au plafond, comme des agrès de gym 
nastique, à différentes hauteurs, une poulie manœuvrée par un 
domestique en livrée, permet d’y accéder. L’Américain se rend 
dans son cabinet de travail dont le seul meuble est UIl énorme 
Coffre-fort vide, il y serre le bijou acheté pour la Manu 
cure ; puis il se fait monter dans le plus haut fauteuil et s’endort 
en lisant “ La Vie de Bohème”.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.