59 
★ 
J’avais un ami suisse, nommé Jacques Dingue, il 
vivait au Pérou, à 4.000 mètres d’altitude; parti il 
y a quelques années pour explorer ces régions, il 
avait subi là-bas le charme d’une étrange indienne 
qui l’avait rendu complètement fou en se refusant à 
lui. Il s’était affaibli petit à petit et ne quittait même 
plus la cabane où il s’était installé. Un docteur péru 
vien, qui l’avait accompagné jusque-là, lui donnait 
des soins pour guérir une démence précoce qu’il 
jugeait incurable ! 
Une nuit, une épidémie de grippe s’abattit sur la 
petite tribu d’indiens qui hospitalisait Jacques Din 
gue; tous sans exception furent frappés et sur deux 
cents indigènes, cent soixante dix-huit moururent 
en peu de jours; très vite, le médecin péruvien affolé 
avait regagné Lima... Mon ami fut, lui aussi, atteint 
par le mal terrible, immobilisé par la fièvre. 
Or, tous les Indiens morts possédaient un ou plu 
sieurs chiens, lesquels n’eurent bientôt d’autre res 
source pour vivre que de manger leurs maîtres; ils 
déchiquetaient les cadavres, et l’un d’eux apporta 
dans la hutte de Dingue la tête de l’Indienne dont 
celui-ci était amoureux... Il la reconnut instanta 
nément et sans doute en éprouva-t-il une commotion 
intense, car il fut subitement guéri de sa folie et de 
sa fièvre; ses forces lui revinrent, alors prenant la 
tête de la femme de la gueule du chien, il s’amusa
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.