coupée d’illuminations. 
La mort, occasion unique 
des splendeurs invisibles, 
est couchée sur un lit de repos. 
Comme un poète impair, 
je suis l’auteur de la mauvaise tenue. 
DES EARMES. 
Fleurs de l’œil étendues, 
comme la panthère 
aux dents féeriques, 
rafraîchissez mes yeux 
et calmez mon cœur 
sens dessus dessous ! 
Ainsi mon bonheur, 
en langue douce, prononça 
son désir d’épanouissement. 
Merveille ! Je danserai 
comme la fumée 
tissée en robe de satin bleu. 
Mon corps à l’envers 
t’adjure 
de me donner tes intimes pensées.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.