Full text: Numéro 12 = 1921, Mars (12)

ÇA IRA ! 
253 
qu’il ne leur avait fallu que lancer la 
fameuse proclamation du 4 septembre, 
pour être immédiatement soutenus par 
les peuples de tous les nations. 
L ’ auteur s’attarde longuement à 
raconter les ‘‘effets du miracle,,. Et 
comme il étale dans ces chapitres ses 
conceptions politiques et économiques, 
morales et sociales, c’est à eux que 
s’attachera le plus aisément la critique. 
Développements politiques : droit du 
suffrage supranational, ayant pour but 
le Referendum mondial et la participa 
tion à la formation des “listes des 
Sages,,. Il y a des Sages de cinq degrés, 
formés par l’élimination chaque fois de 
neuf sur dix d’entre eux, et dont le 
cinquième degré constituait l’Assemblée 
Délibérative Fédérale, sorte de parle 
ment supranational. Impossibilité pour 
un peuple d’en dominer un autre ; 
disparition du militarisme. Et puisque 
tout groupe d’individus avait le droit 
de se constituer en peuple, “il a suffi 
que les régions où dominaient les 
hommes que tentait Inexpérience socia- 
liste se constituassent en peuple, pour 
permettre, avec le minimum d’oppres 
sion pour les individus qui pouvaient 
désormais changer de nationalité ou 
de peuple, le développement de cette 
expérience.,, 
Développements économiques : 
“ liquidation des fautes financières 
internationales du passé,, par une taxe 
supranationale universelle sur le capital. 
Cette taxe frappe surtout ceux qui dans 
le passé portaient la responsabilité de la 
guerre et ceux qui en avaient pro 
fité. Unification du régime monétaire 
empêchant la dépréciation du chan 
ge d’un certain pays. Abolition du 
protectionnisme commercial et indus 
triel. 
Développements moraux : amour et 
sincérité. Plus de haine et de mépris de 
l’étranger ou du compatriote plus riche 
ou plus heureux, puisque plus d’anta 
gonisme national et pleine liberté pour 
chacun de faire usage des chances, 
inégales de nature, dont il dispose. Le 
niveau moral s’est élevé. Retour à la 
terre, retour à la simplicité par la 
création de petites colonies rurales 
rassemblées autour de quelque Sage et 
où les travailleurs rentrent chaque jour. 
Développements sociaux : “il n'y a 
pas de problème social : il n'y a que 
des problèmes sociaux, dont chacun 
est un problème individuel, et dont la 
solution rigoureusement exacte est 
fonction de conditions internes et 
externes à la vie de l’individu, perpé 
tuellement changeantes dans le temps 
de l'espace,,. “La formule de la vérité 
sociale est : à chacun selon son aptitude 
à féconder la richesse.,, 
Toutes ces transformations furent 
possibles parce que “les auteurs de la 
Révolution avaient compris que le 
problème politique était un problème 
de sécurité, le problème économique 
un problème de liberté, le problème 
moral un problème de sincérité et le 
problème social un problème de res 
ponsabilité.,, 
Tel est, bien trop brièvement résumé, 
ce livre où une personnalité de premier 
ordre se manifeste. 
Et l'auteur a conscience que son 
appel ne sera pas écouté, qu’il a parlé 
en vain et que le rêve qu’il a développé 
devant les yeux étonnés des foules ne 
se réalisera pas.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.