15 
21 
Une main se pose sur le silence 
Sur le silence plein de bon Dieu 
Tout plein des trous de bon Dieu 
Entre les rails à toute vitesse la nuit s’avance 
Et ma tristesse entre les rails des yeux 
Maintenant que fait-elle 
A genoux entre deux hirondelles 
Ou parmi les rochers des moribonds 
Conducteurs de l’électricité vers l'au-delà 
Comme un discours profond 
Qui se noya 
Les rails des belles paroles 
Sortent de la bouche de l'orateur 
Les passagers sont brillants comme s’ils 
venaient du pôle 
Et ils poussent des cris en branches de douleur
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.