27 
ou au cœur des vitres brisées, elles émeuvent de leur cligno 
tement stupide les spectateurs les plus endurcis. Il n’y a pas 
lieu de s’en indigner. Les enfants sensibles tirent de cette 
faiblesse humaine un plaisir qu’ils ne savent pas coupable : 
pour eux, on inventa le kaléidoscope. Jolis systèmes stellaires 
coloriés, à peine êtes-vous édifiés qu’un geste brusque vous 
détruit et que de vos ruines naît un nouvel ordre surprenant 
(qui ne le jurerait éternel ?). Quelle femme aurait pu pénétrer 
les secrets d’une cosmologie si troublante? Madame Hillel- 
Erlanger se tire d’afl'aire avec de l’esprit : « Triste époque, 
liélas, où Von appelle esprit précisément celui des commis- 
voyageurs 7 » 
Les jeux de lumière des étoiles ne rappellent que de loin 
les jeux de mots des joueurs de manille. 
Francis Carco - Scènes de la vie 
de Montmartre. 
Il y avait un peintre pisan qui ne savait donner aux pèle 
rins d’Emmatis comme aux saintes filles de Béthanie que les 
traits mêmes de son visage. Je ne connais pas un romancier 
qui en agisse autrement. 
Aussi bién si nous fixons trop longtemps les yeux d’autrui, 
n’y percevons-nous plus que notre propre visage. 
Monsieur Carco a dû trouver en soi des caractères qu’il 
octroie sous un pseudonymat illusoire à plusieurs de nos 
contemporains. Vous m’en voyez navré, car la plupart de ses 
personnages ne lui font point honneur. Les choses les plus 
belles et les plus grandes deviennent mesquines, vraiment, 
quand on les conçoit dans un aussi médiocre esprit. 
Ce livre n’est pas à prendre avec des pincettes. 
O. Henry - Contes. 
Nul problème, ni les jolis calculs de tir indirect, n’a su pas 
sionner vos cœurs, mes camarades, comme celui que posait 
jadis Nick Carter au collège. 
« Evaluez, s’il vous plaît, M. Bridge, le temps qui s’est 
écoulé de Vextinction des lumières au cri de la victime et de 
ce cri à la réapparition de Vélectricité ». 
Les assassins qui traversaient le pont de Brooklyn dispa 
raissaient à tout jamais. Depuis cette époque nous avons connu
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.