5 — 4 
L’ŒUF DUR 
de femmes qu’il avait vues par rapport au nombre de femmes qu’il n’avait 
pas encore vues était si infime qu’on pouvait le négliger sans manquer à la 
mathématique. 
Ainsi sa foi restait préservée du quotidien de l’existence. 
*** 
A trente-cinq ans, une femme vint, de un mètre cinquante-cinq de hau 
teur. Mais elle ignorait Schopenhauer. 
Longtemps, il hésita entre la crainte d’altérer son idéal et d’exiger trop 
de petites combinaisons du hasard. Il se décida à lui faire présent de l’œuvre 
du penseur allemand dans des exemplaires reliés en peau de truie. Elle 
s’obstina à ne pas les lire ; alors il la quitta. 
Ainsi s’accrût son espérance ; il attendit Paralélie comme on attend une 
éclipse. 
A quarante-cinq ans, un pressentiment l’avertit. Aussitôt, lui apparût 
une femme de un mètre cinquante-cinq, brune avec des yeux bleus troublés 
de vert, qui prononçait les X comme les S, pensait avec lui que rien ne 
surpasse les Parerga et que les nouveaux-nés se doivent de ne pas être 
emmaillotés dans des langes. C’était Paralélie. — Elle ne lui causa ni joie, 
ni peine, ni exubérance, ni déception. Telle la floraison d’un arbre dans un 
jardin, elle était dans sa vie un épanouissement naturel. 
Mais elle mourut le lendemain dans un accident de voiture. Il en resta si 
surpris qu’il n’eût absolument rien à dire, et qu’il ne put, par conséquent, 
rien ajouter. Sa santé chancela. Mais il ne voulut pas mourir, s’affligeant 
trop à la peine qu’eût ressentie 'cette femme si elle avait vu disparaître le 
seul homme qu’elle eût aimé. 
Du fait, il retarda sa mort ; mais sa vie n’ayant plus de raison d’être, il 
se ht gâteux pour oublier. 
il 
Considérations 
LES LIVRES : L’Entrepreneur d’Illumina lions, d’André Sa3- 
mon (N.R.F.). — Le Canari et la Cerise, de Paul Ncuhuys 
(Ça Ira). — Comédiens en tournée, de Marcel Millet (Lumière). 
— Kbu 7{oi, de Jarry (Fasquelle). — L’Etrange Amant, de 
Jehan de Jehay. 
LES REVUES : Signaux de Tranceetde Belgique (Jarry, par 
Salmon). — Les Ecrits Nouveaux (Gide, Morand, Drieu la 
Rochelle). — Action (Salmon, Max Jacob, Martin du Gard). 
— La Connaissance. — Ça Ira (Paul Neuhuys). — Choses de 
Théâtre. 
LE THÉÂTRE, à rŒuvre : La Danse de Mort, de Strindberg 
(traduit par Maurice Reimon), avec René Fauchois.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.