Full text: 3(1921), décembre = No. 6 (6)

297 
paraissait même plus aux repas. Parfois, il fuyait le logis en 
égaré, pour revenir tôt. On pensait qu’il allait prendre son 
repas. Mais où? Consultés par leur mère, les enfants ne la 
purent satisfaire. Le fils, Horace Dalibert, lecteur à l’Univer- 
sité de Santa-Cruza, en congé, laissa clairement entendre que 
(( le vieux était bien d’âge à déménager » ; la fille, Amélie, 
répondit tout net qu’elle refusait de s’intéresser à quoi que ce 
fût jusqu’au jour qu’elle aurait achevé à sa satisfaction cette 
cantate qui lui vaudrait immanquablement le Prix de Rome, le 
premier attribué à une jeune personne de son sexe. 
Qu’en pensait Prosper Popinède, astrophysicien considé 
rable et collègue de Dominique Dalibert à l’Académie des 
Sciences? 
— Chère madame Dalibert, tout ce que je puis vous signi 
fier de précis, d’exact, c’est-à-dire soumis à la preuve immé 
diate, c’est que Dominique Dalibert ne prend point ses repas, 
ainsi que vous en admettiez l’hypothèse, en quelque cercle 
parisien. Mon fils Hubert, l’officier de cuirassiers, les connaît 
tous et mon éminent collègue n’est, à sa connaissance, inscrit 
à aucun d’eux. Cessez encore d’imaginer qu’il se sustente au 
sein de notre famille académique. J’ai le devoir de vous 
détromper. Il n’existe à l’Institut ni mess à la façon militaire, 
ni réfectoire à l’imitation des couvents, pas même de buvette 
comme à la Chambre. Au surplus, je vous dirai — sans l’im 
pertinence de donner une leçon à une amie respectée ! — qu’il 
n’y faut point penser. Alors que la bonne Phrosine, avec cette 
divination des humbles, dirait vrai, et quand notre grand 
Dominique n’aurait pour aliment que la moitié du mou de son 
chat, rejetons toute angoisse et sachons attendre. Suis-je le 
moins du monde offensé qu’il m’ait refusé sa porte? Qu’il n’ait 
pas même paru entendre mon nom que lui disait Phrosine,
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.