Full text: 3(1921), décembre = No. 6 (6)

302 
vais pas encore assez savante... que j’allais te remettre à 
l’école... Rassure-toi, Poustikette, nous sommes une créature 
accomplie... nous n’en sommes plus à réciter du Condillac... 
il t’assomme ce bon abbé de Condillac... Pourtant... que 
devrai-je alors choisir dans ce fatras... de plaisant à épeler... 
si, de progrès en progrès, nous tentons d’apprendre à lire?... 
Venez çà, Poustikette, impatiente! orgueilleuse créature!... 
Hé oui, l’on a confiance en votre science et votre simulacre 
figurera en bonne place, allié au mien, sur le monument que 
nous dédiera la postérité... Mieux encore, ma mie!... Je vois 
fort bien au quartier des Ecoles la rue de la Chatte Pousti 
kette!... Allons, dites ce qu’ont vu ces beaux yeux d’or, dites 
ce qu’a pensé cette petite tête aiguë enrobée de fourrure... 
dites... dites, Poustikette et songez que cette heure qui sonne 
est la plus pathétique qui jamais ait sonné sur le monde 
depuis... allons... PARLEZ, Poustikette! 
Dominique Dalibert endurait le martyre. Terreur que 
Poustikette ne parlât plus. Terreur de l’entendre parler, mais 
cette fois parler, traduire une pensée, toutes choses par l’œil 
surprises, c’est-à-dire comme une personne et non pas à l’imi 
tation de Coco Vevert, le perroquet du voisin, le baron Pooph, 
sénateur des Indes, ou à celle de Margot, la pie boiteuse, 
voleuse et borgne, de la portière. Terreur de l’entendre tra 
duire une pensée de bête en langage humain. 
Il souffrait jusque dans sa chair, outre que la sueur inondait 
sa vieille face, quelque chose comme le châtiment qu’eussent 
pu lui infliger, qui de la dent, qui de la griffe, tous les autres 
chats de la terre en expiation du sacrilège. Entendez que le 
crime était non pas d’avilir le langage humain au jargon ron 
ronné d’un beau monstre velu, mais de délier l’animal assu 
rément divin du devoir merveilleux de se taire.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.